EN | FR

SE DYNAMISER AVEC L’ÉLÉMENT AIR

L’air c’est l’état gazeux de la matière, il représente la mobilité, la rapidité, le rythme et la créativité et domine au niveau de la poitrine. Dans la nature c’est le vent et les mouvement qu’il crée. De nos jours cet élément est très présent car il mise sur le rapidité, la communication constante et les déplacements. L’air est lié au quatrième chakra, Anahata chakra. Cette séquence est consacrée à délier les articulations du haut du corps et à l’ouverture de la ceinture scapulaire et de la cage thoracique
Quand une personne a trop d’élément air elle est dispersée, angoissée, anxieuse car l’air n’a pas de poids, il est donc très instable. Quand l’élément air est bien équilibré, la personne sera très vive, très rapide, très communicante et très créative car l’action liée à l’air est celle de se déplacer, de respirer, de communiquer. 
Dans l’alimentation, l’air est présent dans tout ce qui est sec et léger, dans les crudités et dans l’eau pétillante.

Au niveau physique, cette séquence permet de renforcer les épaules, de décontracter les trapèzes, de mieux rouler les épaules en arrière et d’effacer la bosse du travailleur dans le haut du dos de nos jours souvent trop prononcée. Au fur et à mesure de l’usage de nos bras, nos muscles s’épuisent et se fragilisent, c’est pourquoi il faut renforcer et ouvrir cette zone pour éviter les tendinites aux épaules et prévenir des éventuelles contractures musculaires au sein de la ceinture scapulaire. 
Lors des mouvements des bras, d’épaule et/ou du haut du dos, les muscles forts empêchent les contractures musculaires qui créent des déséquilibres sur cet ensemble. Les postures de yoga développent aussi de la mobilité et de la conscience des épaules. L’articulation complexe de l’épaule étant peu emboîtée et pourtant très sollicitée dans la vie courante doit trouver à l’effort des axes de travail précis et conscients afin de ne pas se blesser.

Sur le plan mental, les épaules relâchées descendent, les tensions diminuent, le cou se décrispe et le stress s’évacue plus vite.
Le travail des épaules et de la ceinture scapulaire ouvre le chakra du cœur, Anahata qui symboliquement relie la Terre et le ciel. Cette ouverture permet de diminuer les sensations d’oppression de poitrine et de diaphragme bloqué, les tensions de la ceinture scapulaire et d’augmenter l’énergie. Anahata étant bien équilibré, le sujet sera plus ouvert aux autres et développera sa confiance en soi et envers les autres.

Pour recevoir cette séquence, rejoignez la nouvelle communauté d’enseignants de yoga youteach.YOGA !