EN | FR

Séquence thématique : EXTENSIONS VERS L’AVANT

Cette semaine est consacrée aux EXTENSIONS VERS L’AVANT.

De manière générale, les extensions vers l’avant étirent les ischio-jambiers et les mollets quand les jambes sont bien tendues (par exemple en Uttanasana), elles ouvrent les hanches et la face interne des cuisses quand les genoux sont pliés (par exemple en Baddha Konasana), et étirent tout l’arrière du corps (comme dans Paschimottanasana). Ces postures compriment et massent les organes abdominaux et sont bénéfiques pour la digestion et l’élimination. 
Les extensions vers l’avant relaxent profondément et abaissent l’hypertension, améliorent la fatigue chronique ou temporaire et soulagent les maux de tête dus à une tension trop élevée. Elles facilitent la sensation de tranquillité, de calme et de laisser-aller. Elles renforcent les muscles du dos, tonifient les organes abdominaux, renforcent les fléchisseurs des hanches et des muscles des cuisses et détendent les organes reproductifs.

Les extensions vers l’avant sont classées comme de postures calmantes et refroidissantes. Pour certains élèves elles peuvent être inconfortables et troublantes car on se referme sur nous-même. Dans certains types de corps, se pencher en avant peut créer une compression désagréable dans le torse d’où il faut apprendre à relâcher les organes et respirer dans les postures. Ce sont des postures qui peuvent être une confrontation sur le plan émotif et créer une sensation de claustrophobie.

Quelles soient debout ou au sol, l’étirement part du bassin mais sans désarticuler le corps. Il faut toujours garder deux sens de direction d’étirement ; tirer les jambes dans le bassin mais éloigner la balle des pieds, lever le sternum loin du nombril, sans cambrer mais tirer les bras dans les épaules.

Les extensions vers l’avant favorisent naturellement l’engagement du verrou énergétique Mula-bandha. « Toute la région basse de l’abdomen entre l’anus et le nombril est engagée, tirée en arrière vers la colonne vertébrale et montée vers le haut. » comme le décrit B.K.S Iyengar.

Pour recevoir cette séquence, rejoignez la nouvelle communauté d’enseignants de yoga youteach.YOGA !