EN | FR

SVARGA DVIJASANA, l’oiseau du paradis

Cette semaine est consacrée à SVARGA DVIJASANA, l’oiseau du paradis.
C’est une séquence intense mais progressive.

Cette posture d’équilibre renforce et assouplit les muscles des jambes, ouvre les hanches et assouplit les épaules. Elle ouvre la cage thoracique tout en redressant la colonne vertébrale, favorisant ainsi l’amplitude respiratoire.
En effet pour trouver l’équilibre, la jambe d’appui au sol doit être active et le poids du corps bien réparti dans les quatre coins du pied (boule du gros orteil, extérieur du talon, boule du petit orteil et intérieur du talon, voûte interne du pied redressée). La jambe de terre doit être contractée mais tout en restant souple à l’arrière du genou surtout pour les hyperlaxes, le pied doit repousser le sol pour ne pas s’effondrer vers le bas mais pour trouver une énergie ascendante.
Cette posture n’est pas grand écart mais se rapproche plus d’un très grand Utthita Trikonasana, d’où ses bénéfices d’ assouplir les arrières cuisses, détirer les psoas de la jambe de terre et de créer de l’ouverture dans les hanches. Les ischio jambiers et les psoas souples permettent d’assouplir les hanches et les aines, d’allonger les lombaires et soulager les maux du dos et aussi de favoriser la digestion.
La tonicité du centre du corps est fondamentale de l’entrée de la posture jusqu’à sa sortie pour protéger le dos, particulièrement la zone des lombaires.

La prise des mains en Chin Mudra est aussi une aide précieuse pour tenir l’équilibre dans la posture. Mudra signifie « sceau » en Sanskrit. On le traduit aussi par « signe » ou « attitude ». Le Chin Mudra représente l’unification de l’âme. Le pouce est le symbole de l’harmonie et de la conscience. L’index est l’âme du pratiquant et les trois autres doigts sont les trois gunas, la qualité de l’énergie (Tamas, Rajas, Satva). En fermant le cercle avec l’index et le pouce, le yogi réalise l’union de l’âme humaine avec celle de l’Univers. Le Chin Mudra qui évoque la conscience spirituelle, permet de chasser le négatif pour faire de la place à la conscience yoguique, il est reconnu pour ses bienfaits sur le physique et le mental. Ce geste de la main vient amplifier les bienfaits de la posture en améliorant la fluidité du système digestif et en apaisant ses troubles, il permet de mieux gérer les troubles du comportement, de lutter contre la colère et le stress et d’améliorer sa mémoire.

Pour recevoir cette séquence, rejoignez la nouvelle communauté d’enseignants de yoga youteach.YOGA !